C'est quoi ça ?·Un peu de lecture

Chronique : « Mes enfants, votre bataille ».

Mes-enfants-votre-bataillePour ma première chronique de livre, j’ai choisi le récit de Marie Agouzoul « Mes enfants, votre bataille » aux éditions Mareuil. Un livre que m’a gentiment prêté Johanna (Parents de jumeaux). En tant que maman de jumelles, j’avais envie de découvrir le monde de la grande prématurité. Ce monde que je n’ai pas connu mais que je souhaitais discerner. Non pas par curiosité, mais pour comprendre ce que traversent les parents de jumeaux et le combat auquel font face ces petits bouts de choux qui se battent pour rester en vie.

A la façon d’un journal de bord, l’auteur nous retrace son histoire. De l’annonce de sa grossesse gémellaire au premier anniversaire de ses petits garçons en passant par la néonatalogie et les soins intensifs, elle nous immerge complètement dans ce milieu. Marie nous explique ce qu’est la grande prématurité sans tabou, sans rien cacher mais avec des notes d’humour comme pour nous rassurer. Les espoirs, les doutes, la colère, l’incompréhension, l’amour, tant de sentiments qui s’entrechoquent pour surmonter cette épreuve. 

Une histoire touchante, un témoignage poignant, un récit qui prend aux tripes, qui fait couler quelques larmes. A chaque page, j’attendais ce moment de délivrance, celui où ils rentreraient dans leur maison à 5, elle, son mari, ses fils et leur adorable grande sœur. Je me prends de sympathie pour cette famille courageuse au fur et à mesure que j’avance dans ma lecture.

Pas un instant, je ne me suis sentie perdue, Marie explique très bien avec des mots simples et justes. Je ne peux pas imaginer ce que vivent tous ces parents qui passent par cette étape douloureuse. Mais ce récit léger et bien écrit, sans pour autant minimiser la cause, me permets au moins de découvrir ce monde. 

Au fil des pages, je découvre une famille charmante, une grande sœur fière qui déborde d’amour pour ses petits frères. Un papa, un mari attachant qui tient son rôle parfaitement, et apporte une sérénité déconcertante. Les petits bonshommes, Benjamin et Adèl des vrais petits combattants et enfin Marie, une maman comblée qui fait preuve d’un beau courage face à l’épreuve.


Merci Marie d’avoir partagé ton histoire, de m’avoir permis de découvrir la grande prématurité et de comprendre par quoi passent ces familles et ces petits bouts.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s